Connect with us

Bac Sciences Economiques et de Gestion

Les Sciences économiques et gestion

Publié

, Le

La branche des sciences économiques et gestion est l’une des branches « scientifiques » du bac marocain. S’adressant aux élèves qui s’intéressent aux questions d’actualités et aux problèmes économiques et sociaux, l’accès à cette branche se fait sur décision d’un conseil d’orientation. En général, les élèves optant pour cette voie doivent maitriser les langues étrangères et justifier d’un bon niveau en mathématiques, en histoire géographie et être au fait de l’actualité. Après la 1ère du bac en sciences économiques et gestion, les élèves ont le choix entre l’option des sciences économiques et celles des techniques de gestion et comptabilité. Cette branche permet généralement aux candidats d’acquérir un maximum de compétences en économie, gestion, management, comptabilité, communication, ce qui leur ouvre plusieurs perspectives après l’obtention du bac. Classes préparatoires, écoles de commerces, Facultés des sciences économiques… Les choix sont assez larges. 

Vous avez un Bac en Sciences économiques et gestion ? Voici les 8 meilleures formations post-bac pour vous

La Faculté des Sciences Juridiques Économiques et Sociales (FSJES)

La Faculté des Sciences Juridiques Économiques et Sociales est une faculté publique implantée dans un certain nombre de villes et qui forment les étudiants en économie, en droit, en sociologie et autres domaines complémentaires. A l’instar des autres facultés marocaines, les FSJES délivrent des diplômes de Licence, de Master et de Doctorat. La formation se déroule en cours magistrales ou en Travaux dirigés (TD). Plusieurs spécialisations s’offrent aux étudiants et des passerelles sont possibles dès la 2e année afin d’accéder à des écoles au Maroc ou à l’étranger. Les formations dispensées au sein des Facultés des Sciences juridiques Économiques et Sociales sont liées aux domaines  juridique, économique et social. Les demandes d’inscription sont chaque année croissantes, d’où l’importance de bien préparer son dossier à l’avance. 

Les écoles Nationales de Commerce et de Gestion (ENCG)

Les écoles de commerce et de gestion comptent parmi les écoles marocaines les plus renommées. Elles accueillent chaque année des centaines d’étudiants. Grâce à la qualité de sa formation et la popularité de ses diplômes, l’ENCG est la cible favorite des bacheliers. Accessibles sur concours, ces écoles délivrent des diplômes nationaux au bout de cinq années d’études. Dans un effort d’adaptation aux exigences du nouveau contexte, ces établissements se sont lancés dans des formations en master et en doctorat. Très demandés sur le marché du travail, les lauréats des ENCG peuvent accéder au monde professionnel ou poursuivre leurs études à l’école même ou à l’université pour l’obtention d’un M2 ou d’un doctorat. 

L’Institut Supérieur de Commerce et Administration Entreprises (ISCAE)

Pionnier de l’enseignement des sciences du Management au Maroc et en tant que référence nationale et internationale dans le réseau des Business Schools Africains, l’ISCAE s’inscrit dans le système LMD, en lançant un nouveau cycle d’excellence « Licence ISCAE », de Grade Licence Fondamentale en Gestion, Diplôme National donnant accès au Master 1. Le programme de Licence de l’ISCAE est ouvert sur concours aux Bacheliers (Baccalauréat Scientifique ou Economique, Marocain, Français au équivalent), n’ayant pas plus de 21 ans au 31 décembre de l’année du concours. Il comporte trois étapes à savoir la Pré-sélection, les épreuves écrites et les épreuves orales. 

L’Institut des Sciences du Sport (ISS)

L’Institut des Sciences du Sport (ISS) a vu le jour dans la ville de Settat dans le cadre de la diversification et l’enrichissement de l’offre de formation professionnalisante de l’Université Hassan 1er. Spécialisé dans les sciences du sport, l’Institut prépare ses lauréats au passage du concours d’accès et réussite aux formations de professeurs d’Education Physique et Sportive. Les titulaires de cette licence pourront exercer le métier d’enseignant d’éducation physique et sportive dans les établissements privés d’éducation ainsi que l’encadrement dans le milieu associatif et des clubs sportifs et de loisirs. Les lauréats pourront poursuivre leurs études de master ou de doctorat dans différentes universités. L’accès à cette formation de 3 années se fait sur concours.

L’Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports Salé (IRFC/JS)

L’Institut basé à Salé a pour mission la contribution au développement du pays par la formation, la recherche et l’expertise. Il assure la formation des cadres et des techniciens supérieurs, notamment dans les domaines du sport, de la jeunesse et de l’enfance. Cette mission inclut la formation initiale, la formation par la recherche scientifique et technique ou toute autre forme de formation qui peut s’avérer profitable à l’étudiant en fonction de l’environnement général ou conjoncturel. Accessible par concours, l’Institut accorde des diplômes de licence. Avec une formation assez diversifiée, ses lauréats ont la possibilité de poursuivre leurs études supérieures dans des domaines assez variés tels que le mangement sportif.

Les classes préparatoires

CPGE ou l’Abréviation des Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles, ce sont des classes qui permettent de suivre une formation de 2 ans après le Bac et de continuer ses études supérieures dans des grandes écoles. Ces formations ne sont pas réservées seulement aux matheux ou aux techniciens. En effet, les titulaires d’un bac en sciences économiques ont également la possibilité de se lancer dans ce genre de formation afin de se préparer à passer les concours des grandes écoles notamment à l’international.

La formation professionnelle

Les titulaires d’un Bac en sciences économiques ont la possibilité d’opter pour la formation professionnelle. En effet, avec des connaissances en économie combinées à un savoir technique, les étudiants peuvent développer des compétences particulières leur permettant de se lancer dans l’entreprenariat. Ceux d’entre eux, désirant approfondir leurs connaissances, ont toujours la possibilité de poursuivre leurs études supérieures après l’obtention de leur diplôme de technicien spécialisé. Avec les nouvelles réformes, plusieurs passerelles permettent désormais l’accès à l’université après l’obtention d’un diplôme de formation professionnelle. S’agissant des filières disponibles, elles couvrent la majorité des secteurs d’activité. 

Continue Reading
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *