Connect with us

Etudier à l'étranger

Étudier en Chine

Publié

, Le

La Chine a de quoi faire rêver. Troisième plus grand pays au monde et la deuxième puissance économique mondiale, la Chine est devenue la destination d’un bon nombre d’étudiants du monde entier et les Marocains ne font pas l’exception. Ces dernières années le gouvernement chinois porte une attention particulière à l’enseignement supérieur. L’objectif est de conduire les universités chinoises au sommet des classements mondiaux d’ici à 2020.

Langue :

Bien sûr, la barrière de la langue est le principal obstacle rencontré. Cependant, celui qui connaît l’anglais, rien n’est insurmontable. Il est vrai que le mandarin est le dialecte le plus répandu en Chine et la langue d’enseignement de la majorité des universités chinoises, mais pas toutes. En effet, il existe des centaines de formations en anglais et pour y accéder, il faut prouver le niveau de la langue.

Système d’études :

Concernant les catégories d’établissements d’enseignement supérieur,  ils sont 3: les universités d’enseignement général public, les établissements supérieurs de formations continues et les établissements supérieurs privés. Par ailleurs, le système d’enseignement supérieur en Chine est loin du L.M.D  (Licence, Master, Doctorat) au Maroc, le leur est :

– Benke : Bac+4 qui est l’équivalant d’une licence du système éducatif marocain

– Shuoshi : bac+5 à bac+7, qui correspond au Master

– Boshi : bac+8 à bac+10, qui correspond au cycle doctoral

 

Conditions requises :

Les bacheliers désirant étudier en Chine peuvent postuler auprès d’une université pour accéder au programme Benke (Licence). Les candidatures doivent être soumises en mars. Certaines universités proposent de postuler en juin.

Pour cela, il faut constituer un dossier de candidature. Il doit comprendre :

  • Les originaux ou les photocopies certifiées du Bac et des relevés de notes obtenus au lycée
  • Les résultats du test de chinois mandarin HSK si vous avez choisi un programme d’études en Chinois
  • Les résultats au TOEFL ou à l’IELTS si vous avez choisi un programme d’études en anglais
  • Une lettre de recommandation de votre lycée (d’un professeur ou du directeur de l’établissement)
  • Une photocopie du passeport
  • Deux photos d’identité ou plus

NB :

La majorité des universités chinoises exigent un examen d’entrée pour les étudiants étrangers. Le candidat  doit le passé sur place c’est-à-dire «en Chine».

 

 

Continue Reading
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *